don action humanitaire Bangladesh Rohingya

HumaniTerra est, depuis 2017, engagée dans l’aide aux réfugiés Rohingyas à Cox’s Bazar.

Au cours du mois d’août 2017 plus de 600 000 rohingyas fuient le Myanmar et se réfugient au Bangladesh. Cet afflux massif va constituer le plus grand camp de réfugiés du monde. Ce nouvel afflux massif de réfugiés rohingyas au Bangladesh, pèse lourdement sur les capacités des organisations humanitaires actives sur place – capacités déjà étirées lors du précédent afflux de réfugiés en octobre 2016. De plus le Bangladesh est vulnérable aux catastrophes naturelles particulièrement pendant la saison de la mousson.

HumaniTerra intervient dans la prise en charge des grossesses à risque.

En octobre 2017, HumaniTerra déploie une mission d’évaluation et d’expertise afin d’identifier les besoins en chirurgie. L’équipe trouve une situation humanitaire extrême pour les femmes. Les agences onusiennes, dont l’OMS, font état de 55 000 femmes enceintes dont 24 000 ayant besoin de soins immédiats. Le besoin de prise en charge obstétrical est donc important. Au moins 15% de ces femmes pourraient bénéficier d’une assistance chirurgicale. Le manque de professionnels de santé, tels que sages-femmes, chirurgiens gynécologues, anesthésistes et infirmiers anesthésistes, est criant. Les femmes accouchent dans leur abri avec l’aide des accoucheuses traditionnelles, les Daïas. Les conditions d’hygiène dans lesquelles elles mettent au monde leur bébé sont plus que précaires et augmentent le risque de mortalité infantile et maternelle. HumaniTerra en travaillent étroitement avec les sages-femmes traditionnelles pour prendre en charge les grossesses à risque.  L’objectif est d’augmenter le nombre d’accouchements assistés, de faire le suivi de grossesse des femmes.  Et ainsi réduire la mortalité maternelle et infantile.

Une mutualisation des compétences pour répondre à l'urgence

En parallèle, la pression démographique, déjà majeure dans cette région, accentue le besoin en chirurgie générale. Il faut monter un autre bloc de chirurgie pour les urgences, mais aussi les opérations réglées. Pour ce faire, l’association Hope Foundation accueille HumaniTerra dans son hôpital et un deuxième bloc est équipé dans ce dernier. Hope et HumaniTerra décident ainsi de mutualiser leurs compétences et leurs ressources afin de répondre à l’urgence. Aujourd’hui, les deux organisations travaillent ensemble sur la prise en charge des femmes enceintes mais également sur la préparation à la réponse à l’urgence.

Enter custom donation amount

Acheter
PARTAGER

NEWSLETTER

Inscrivez vous et recevez toutes nos actualités