HumaniTerra est présente au Bangladesh depuis 2005 avec des missions de soins chirurgicaux sur 3 bateaux hôpitaux sillonnant le delta du Gange et du Brahmapoutre et le golfe du bengale, en partenariat avec l'organisation locale Friendship.

HumaniTerra intervient au Bangladesh dans la zone riveraine des districts de Gaibandha et de Kurigram au nord du pays. Les îles fluviales du Brahmapoutre (en bangladais les « chars ») accueillent 1,5 millions d’habitants. Elles sont sujettes aux inondations et à l’érosion et rendent par conséquent les conditions de vie extrêmement difficiles et rudimentaires, en particulier en période de mousson. L’instabilité de ces îles de sable contraint les habitants à un déplacement régulier, à la reconstruction répétée des habitations et à une préparation du sol pour l’agriculture. La population des chars détient ainsi moins de ressources que la moyenne bangladaise, et les services de base y sont rares.

intervention-bangladesh

Chirurgie humanitaire pour aider les populations à risque et les réfugiés climatiques de fleuve Brahmapoutre

HumaniTerra intervient dans le Lifebuoy Friendship Hospital, un bateau-hôpital appartenant à l’association bangladaise Friendship, partenaire local de HumaniTerra. Un deuxième bateau-hôpital de Friendship, le Friendship Emirates Hospital, a été inauguré en 2009. HumaniTerra a apporté son expertise en chirurgie pour la conception des plans et l’équipement des blocs opératoires du bateau. Il est consacré aux soins de la mère et du jeune enfant. Au moins deux équipes de chirurgie obstétrique et pédiatrique y sont envoyées annuellement.

HumaniTerra envoie entre 12 et 18 missions de chirurgie (chirurgie réparatrice, chirurgie pédiatrique, ophtalmologie, orthopédie, ORL, etc.) par an et s’occupe de la formation au diagnostic et suivi post-opératoire, du personnel paramédical local. HumaniTerra contribue à l’équipement du bateau-hôpital avec du matériel spécialisé et des consommables adaptés aux pathologies les plus récurrentes.

Prise en charge et prévention du pied bot chez le nourrisson

Chaque année, plus de 5 000 cas de naissances frappées de pied bot sont répertoriées au Bangladesh. Le pied bot est la plus sérieuse déformation constatée chez le nourrisson. Cela représente environ 1 enfant sur 1000. Sans traitement précoce, il peut engendrer des douleurs aigües et un handicap définitif et incurable, facteur d’exclusion sociale et économique.

Face à cette situation, HumaniTerra soigne et forme le personnel médical de Friendship au dépistage et au traitement de cette pathologie chez le nourrisson.

Partenaires : Rotary, Fondation Solucom, Conseil Général des Bouches-du-Rhône

PARTAGER

NEWSLETTER

Inscrivez vous et recevez toutes nos actualités