Cameroun

Prise en charge des malformations congénitales de la main et des paralysies du membre supérieur chez l'enfant - Douala

On estime qu’environ 2 000 nourrissons sur tout le Cameroun naissent chaque année avec des bras paralysés ou non fonctionnels (malformation congénitale et plexus braquial), soit probablement environ 12 000 enfants entre 0 et 6 ans actuellement dans le pays. Ce sont 12 000 enfants mis à l’écart de la société, qui ne pourront pas travailler ou se marier. Par manque de chirurgiens et kinésithérapeutes qualifiés, par manque de formation et de matériels adaptés, ils ne sont pas pris en charge.

Nos objectifs

En 2014, HumaniTerra décide de lancer un programme de formation, de renforcement en matériel et de prévention, en s’appuyant sur un projet pilote existant « La Clinique de la main » à Douala. Ce projet, initié par un chirurgien camerounais, permet d’opérer quelques enfants et de former les kinésithérapeutes pour la rééducation. Mais les moyens financiers, humains, matériels et les techniques sont limités.

HumaniTerra va dans un premier temps intervenir sur le bassin de population de la région Littoral – Douala, et sur les enfants de 0 à 6 ans (soit potentiellement 1 200 malades). La finalité du programme étant de rendre autonome plusieurs équipes chirurgicales camerounaises, et d’informer matrones et gynécologues sur les bons gestes dans l’accouchement qui permettront d’éviter les paralysies.

En février 2016, le projet est inauguré par le premier congrès international de la chirurgie de la main à Douala.

Ce que fait Humaniterra sur place

Renforcement des moyens matériels du centre de chirurgie de la main de Douala : La capacité matérielle est augmentée de 70% à la clinique chirurgicale.
Renforcement des capacités de prise en charge par la formation et la mise à niveau des chirurgiens, anesthésistes et kinésithérapeutes : 27 formations sont dispensés aux professionnels.

Promotion, avec les acteurs de la société civile, de la prévention de la prise en charge des maladies congénitales de la main et sensibilisation sur les cas de plexus brachial : En parallèle des 3 campagnes d’information destinées aux parents d’enfants, les matrones et gynécologues sont formés dans les centres de santé de la région de Douala.

Les bénéficiaires

Directs : 600 enfants, 128 professionnels de santé, l’association des parents d’enfants handicapés de Douala constituée de 140 personnes

Indirects : 7 500 femmes enceintes bénéficiant de soins et de diagonostics appropriés, 7 500 nouveau-nés sont convenablement pris en charge par les professionnels de santé

Comment s'impliquer dans ce projet ?

HumaniTerra accueille avec joie vos contributions qui nous permettent de continuer à construire ce projet. Vos actions auront une incidence positive sur la progression de notre mission en Cameroun.

Partenaires : Ambassade de France au Cameroun, Le Ministère de la santé du Cameroun, des fondations d’entreprise, la Clinique de la chirurgie de la main à Douala

PARTAGER

NEWSLETTER

Inscrivez vous et recevez toutes nos actualités